PROGRAMME POLITIQUE

1. POLITIQUE INTERIEURE

Au plan politique

  • Le M.R.L prône le multipartisme intégral et la liberté d’association.
  • Le M.R.L adhère au principe de la séparation de trois pouvoirs traditionnels :
    • Législatif ;
    • Exécutif ;
    • Judiciaire.
  • Le M.R.L soutient les élections libres, démocratiques et transparentes comme seul mode d’accession au pouvoir ;
  • Le M.R.L se prononce pour le fédéralisme ;
  • Le M.R.L soutient le régime parlementaire bicaméral

Au plan économique

  • Le M.R.L opte pour l’économie de marché susceptible de créer la compétitivité, d’accroitre la productivité et la production ainsi que l’esprit d’initiative notamment par :
    • La réhabilitation et l’accroissement des infrastructures de base (routes, transport, service, hôpitaux, écoles …)
    • La promotion de l’industrie, de l’agriculture, du tourisme, de l’élevage et autres…
  • Le M.R.L opte pour une monnaie forte et stable, une gestion saine des finances publiques (renforcer les contrôles et les assortir des sanctions, lutter contre la corruption).

De la défense

  • Le M.R.L préconise :
    • Une armée forte et disciplinée ;
    • Une armée nationale tournée vers le développement et lui assigne son rôle traditionnel : la protection effective de l’intégrité territoriale ;
    • Des forces de l’ordre (Gendarmerie, Police) qui s’occuperons des populations et de leurs biens.
    • Une armée et des forces de l’ordre apolitique.

Au plan social

  • Le M.R.L place l’homme au centre de toute action. A cet effet, il lutte pour le bien être et l’épanouissement de tous.
    • De la santé :
      • Le M.R.L préconise une politique rigoureuse de la santé notamment :
        •  Les soins de santé primaires en milieu rural ;
        • L’éradication des maladies sexuellement transmissibles ;
        • La réhabilitation des infrastructures de santé ;
        • La formation et la motivation du personnel soignant ;
        • La création et la promotion des centres de recherche dans le domaine médical.
    • De l’éducation :
      • L’éducation étant la clé de voûte de tout développement,  le M.R.L entend rendre obligatoire la fréquentation du maternel et du primaire et assurer la gratuité de l’enseignement dans ces deux cycles.
      • Au cycle secondaire, outre les sections traditionnelles, le M.R.L entend multiplier les écoles des métiers qui répondent  aux aspirations et aux besoins de l’environnement.
      • Au cycle tertiaire (universitaire et supérieur) le M.R.L entend restituer à l’université sa fonction traditionnelle de la Recherche fondamentale aux institutions supérieurs leur rôle  d’application des techniques.
      • Le M.R.L met un accent particulier sur la protection, la réhabilitation ainsi que la création des centres de recherches scientifique.
    • De l’emploi :
      • Le M.R.L prône la création d’emplois en favorisant la main d’œuvre nationale ;
      • Entend prendre des mesures qui garantissent un emploi rémunérateur pour tous ;
      • Favorise le droit syndical des travailleurs pour la défense de leurs intérêts ;
      • Garantie le système de sécurité sociale.;
    • De la jeunesse :
      • Etant donné le rôle combien important que joue la jeunesse dans le développement d’un pays, le M.R.L prône l’encadrement tous azimuts de la jeunesse et recommande l’essaimage des écoles des métiers.;
    • Du sport :
      • Entendu que l’esprit sain ne peut évoluer que dans un corps sain, le M.R.L recommande vivement la promotion du sport notamment :
        • Les sports scolaires et universitaires ;
        • Le sport populaire ;
        • Le sport de masses.
    • De l’habitat :
      • En ce qui concerne le logement, le M.R.L entend :
        • Stimuler la politique du logement attribution ;
        • Sécuriser les intérêts aussi bien des propriétaires que des locateurs par la mise sur pied d’une loi-cadre dans ce domaine.
    • De l’environnement :
      • Le M.R.L adhère au mouvement international visant la protection et la défense de l’environnement en mettant sur pied des politiques écologiques appropriées. Le M.R.L entend inscrire dans le programme scolaire universitaire des cours portant sécologie.

Au plan culturel 

  • Le M.R.L fait de la culture, facteur de tout développement, sa préoccupation. Ainsi, le M.R.L s’engage à la protéger et à la promouvoir en ne prenant en lien de compte que les valeurs culturelles positives.

2. POLITIQUE EXTERIEURE

  • Le M.R.L proclame sa foi dans la charte des Nations-Unies, de l’Union Africaine (UA) et de la déclaration universelle des droits de l’homme et de la charte africaine des droits de l’homme et des peuples.
  • Le M.R.L entend encourager et développer  les relations de coopération avec tous les peuples épris de paix, de justice, dans un esprit de respect mutuel, de non ingérence et des intérêts bien compris de partenaires.
  • Il entend s’ouvrir sur le monde et développer la coopération avec les pays en développement.
  • Le M.R.L respecte les accords de coopération économique, culturelle et politique antérieur liant le pays pour autant que ces accords ne contiennent pas des clauses léonines et par conséquent préjudiciables aux intérêts du pays.
Le fondateur
Patrick Thierry André KAKWATA

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

MRL PARTI POLITIQUE

GRATUIT
VOIR