POSITION DU PARTI

MAJORITÉ PRÉSIDENTIELLE
PATRICK THIERRY ANDRÉ KAKWATA PORTE LA VOIX DES PARTIS POLITIQUES EXTRA-PARLEMENTAIRES
Le député national Patrick Thierry André Kakwata Nguza a été choisi par les partis politiques de la Majorité Présidentielle extra-parlementaires comme mandataire. Désormais, cet élu devra porter la voix de ses pairs et présentera leurs revendications et préoccupations non seulement auprès du chef de l’Etat, mais aussi du secrétaire général de la Majorité Présidentielle.

C’était au cours d’une grande activité tenue samedi, 10 décembre 2016 à l’Hôtel Africana Palace,dans la commune de
Lingwala, à Kinshasa. A en croire ces partis politiques extra-parlementaires,le choix porté en la personne de ce haut cadre est motivé par ses interventions notamment, sur la restructuration de la famille politique.Et donc, au regard de la discrimination et de l’injustice que subissent ces partis politiques au sein de leur famille politique, ils ont opté pour Kakwata, qui devra désormais mouiller sa chemise pour que tout le monde soit considéré de la même manière, surtout que le chef de l’État, Joseph Kabila, n’a pas été seulement élu par la majorité parlementaire.Partant d’un adage, il a souligné que dans une même famille, tous les enfants
doivent mériter l’amour de leur parent. Par ailleurs, l’heureux élu est conscient du poids qui pèse sur ses épaules. Pour lui, son seul rôle est de parler au nom de ce groupe au plus haut niveau de sa famille politique qu’est la Majorité présidentielle. Mais, insiste-t-il, ce n’est pas à lui de prendre des décisions. Il jouera plutôt le rôle d’un intermédiaire ou d’un pont entre les deux parties. « Ce n’est pas à moi de prendre des décisions au niveau de la majorité présidentielle. Je crois que nous devons nous dire des vérités en face. Je parlerai en vos noms, et je vous rapporterai des réponses.

Si la réponse est non, je vous regarderai droit dans les yeux et je vous dirai non, si c’est oui, je vous  dirai oui », a-t-il dit avec
franchise. Patrick Thierry André Kakwata parlera désormais au nom des partis politiques extraparlementaires de la majorité parlementaire. Son combat pour la restructuration de la famille politique de Joseph Kabila lui a permis d’avoir la considération de plus d’une cinquantaine des partis politiques de la MP. S’exprimant sur la question, les présidents de ces partis politiques ont expliqué en large leur calvaire. «Nous vivons dans des conditions inacceptables, alors que nous avons le pouvoir. Notre voix n’est pas prise en compte, alors que nous avons des idées pouvant apporter des changements positifs dans la gestion du pays. Mais, personne ne nous écoute. Les gens ont tendance à croire que c’est la majorité parlementaire  qui a le monopole des dé-
cisions, alors que c’est faux », a déploré le président national d’un parti membre de la MP extra-parlementaire. En réponse en ces différentes préoccupations, Patrick Thierry-André Kakwata a appelé les uns et les autres à soutenir, sans faille, la vision du chef de l’Etat, Joseph Kabila, qui est l’Autorité Morale de la Majorité présidentielle.

«Je vous remercie pour le choix porté à ma modeste personne. J’aimerais vous rappeler un principe qui dit « Seul on ne peut rien, mais avec l’appui de tous on peut tout . La Majorité présidentielle est une plateforme qui est bien disciplinée et bien structurée.Nous connaissons tous que nous avons un SG et une Autorité morale à la Majorité présidentielle. Nous sommes tous des extraparlementaires y compris moi. Vous allez vous poser peut-être la question de savoir pour quoi je me dits extra parlementaire, alors que je suis un député national. J’ai été élu sénateur indépendant, élu député national indépendant, le parti a vu le jour en 2015. Aujourd’hui, c’est un parti qui n’a qu’une nnée et neuf mois. Nous avons une même vision, c’est celle de soutenir le chef de l’État, Autorité morale de la Majorité présidentielle, qui est Joseph Kabila Kabange. Nous devons l’accompagner », a-t-il expliqué. L’importance de l’amour En bon père de famille,Patrick Thierry-André Kakwata n’a pas

manqué l’occasion de prêcher l’amour à ces différents Présidents des Partis politiques, membres de la Majorité présidentielle ».
Pour Kakwata, avec un peu d’amour et de volonté, la famille politique de Joseph Kabila peut faire des exploits, en améliorant bien sûr, le social de la population. « Même quand vous avez dix enfants, je crois que l’amour doit être partagé de la même façon. On ne peut pas rejeter un enfant, parce qu’il n’a pas de travail. Tous les enfants méritent la même intensité d’amour. C’est d’ailleurs ce qui explique, aujourd’hui, la péréquation qui milite pour venir en aide aux provinces qui n’arrivent pas à produire. C’est de la même façon au sein de la Majorité présidentielle. Si nous avons des députés, des sénateurs,des députés provinciaux,par péréquation, nous devons aussi prendre en compte des extraparlementaires, car ce sont ceux-là qui ont porté soutien à l’Autorité morale qui est le président de la République. Donc, par péréquation, nous devons aussi tenir compte des extra-parlementaires. Nous devons donc continuer à soutenir la vision du chef de l’État, car c’est notre Autorité morale», a-t-il
déclaré.
L’appel à la paix Du côté de la Majorité extra-parlementaire, l’on est déterminé à faire la vulgarisation de l’appel du chef de l’État quant à la paix en République démocratique du Congo.Patrick Thierry André Kakwata est revenu sur cette question lors des échanges avec d’autres cadres de la Majorité extra-parlementaire. «Le chef de l’État, l’Autorité morale de la Majorité présidentielle, a lancé un appel à la paix. Il a encouragé les évêques de la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cénco) dans leur mission de bons offices de sorte que tout un chacun se sente très à l’aise en RDC. En tant qu’extrapar-lementaire, nous devons appuyer l’appel de notre Autorité morale. Ne faisons pas preuve d’un silence coupable. Nous devons mettre en place des stratégies de sorte que nous puissions relayer le message de notre Autorité morale. Nous avons la mission de conserver et de consolider le pouvoir mais,seulement à une seule condition, ce que le social de notre population doit être meilleur. Appelons tous les congolais à la paix. On n’a pas besoin de voir le sang couler», a-t-il 

insisté.

Ajouter un commentaire

Laisser un commentaire

MRL PARTI POLITIQUE

GRATUIT
VOIR